Monuments

 

Après votre déambulation dans le fort cistercien de Saint-Jean d'Alcas, vous pouvez compléter votre visite en découvrant d'autres monuments en lien plus ou mois étroit avec l'abbaye de Nonenque : le château de Latour et l'abbaye de Sylvanès.

Le château de Latour, une histoire millénaire

L'histoire du château de Latour est très ancienne. Elle remonte au X° siècle, date de création de la seigneurie. Les terres de Latour reviennent alors à la célèbre famille des Trencavel, famille vassale du comté de Toulouse. Les nouveaux seigneurs ont à leur service des chevaliers et des paysans. Pendant la croisade contre les Albigeois, la famille de Toulouse s'éteint et la seigneurie de Latour devient vassale du roi de France. La famille de Latour prospère pendant plusieurs siècles. Elle est très puissante et certaines filles de la famille vont devenir nonnes et parfois abbesses de Nonenque.

 

Au XV° siècle, la famille de Roquefeuil, venant de Versols, se substitue aux précédents titulaires. Pendant les guerres de Religion, certains Roquefeuil se convertissent au protestantisme.

Au XVII° siècle, le château de Latour est une propriété de la famille de Bonald. Enfin, le château est vendu comme bien national pendant la Révolution Française. Il est acheté par un fermier qui en fera une exploitation agricole.

 

Depuis 1989, l'association des Amis du château de Latour mène de vastes chantiers de restauration et propose tout au long de l'année diverses animations culturelles. 

 

Vous pouvez découvrir le château en suivant une visite guidée ou en participant à la chasse au trésor. Vous déambulez dans la cour intérieure, dans les anciennes cuisines, ou encore dans les logis seigneuriaux. Vous poursuivez votre visite par le panorama qui se dégage au sommet du donjon. Laissez-vous porter par ce témoin de l'architecture médiévale et Renaissance.

L'abbaye de Sylvanès, un témoin du rayonnement de l'ordre cistercien

Votre périple peut se poursuivre jusqu'à l'abbaye de Sylvanès. Elle est fondée en 1136 par le chevalier Pons de L’Héras. Touché par la grâce divine, il cesse ses brigandages pour se consacrer à la prière et à la pénitence dans un endroit boisé et solitaire appelé Silvanium, près de Camarès. En peu de temps, l'abbaye acquiert des terres et une certaine renommée.

 

Les demandes d'affiliation à l'ordre, notamment de femmes, oblige Sylvanès à fonder un nouveau prieuré à Nonenque en 1146. A son tour, Nonenque est reconnu dans toute la région, si bien qu'il devient une abbaye indépendante de Sylvanès. Pendant plusieurs siècles, les deux abbayes vont prospérer, même si elles seront mises à mal pendant les guerres de Religion.

 

En allant à Sylvanès, vous découvrez un monument situé au fin fond d'une vallée boisée. Vous déambulez ensuite dans l'abbatiale débutée en 1151 et dans le scriptorium voûté du XIII° siècle. Puis vous entrez dans la salle capitulaire, salle dans laquelle étaient prises toutes les décisions de l'abbaye. Enfin, laissez-vous bercer par le calme du cloître.

 

Chaque année, l'abbaye accueille le festival international de musiques sacrées et musiques du monde.

Informations pratiques

CHÂTEAU DE LATOUR

 

12540 LATOUR-SUR-SORGUES

+33 (0) 5 65 99 33 78 - +33 (0) 6 45 52 55 34

latour.chateau@orange.fr

www.chateau-latour.com

ABBAYE DE SYLVANÈS - CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

 

12360 SYLVANÈS

+33 (0) 5 65 98 20 20

abbaye@sylvanes.com

www.sylvanès.com


Point Accueil de Saint-Jean et Saint-Paul

Association D'Ici et D'Ailleurs

Place de la Mairie - Saint-Jean d'Alcas

12250 Saint-Jean et Saint-Paul

 +33 (0)5 65 97 61 07

asso.dida@gmail.com